Vous êtes ici

Jean Bellorini

Le metteur en scène Jean Bellorini a été nommé à la direction du Théâtre Gérard Philipe.
Il a pris ses fonctions le 1er janvier 2014.

Né en 1981, Jean Bellorini a été formé à l’école Claude-Mathieu. Avec sa compagnie Air de lune, il a été accueilli au Théâtre du Soleil puis associé au centre dramatique national de Toulouse et au centre dramatique national de Saint-Denis. Son travail au plateau se distingue notamment par ses brillantes adaptations de textes littéraires majeurs ou d’œuvres du théâtre contemporain dans lesquelles il instille une grande vitalité issue du travail collectif de la troupe.

Son projet solide et joyeux s’appuie sur sa bonne connaissance du Théâtre Gérard-Philipe et de son territoire. Il fait la part belle aux liens entre musique et théâtre et associe à son premier mandat troisauteurs-metteurs en scène et leurs équipes – le collectif In vitro, Jean‐Yves Ruf et Bertrand Bossard –, provoquant des partenariats, des rencontres d’esthétiques complémentaires et des actions sur le terrain, diversifiées. Les liens qu’il entend tisser avec les autres structures du département, son désir d’accompagner les compagnies émergentes, tout comme son adresse dédiée au public adolescent participent de l’originalité de son projet.

 

PARCOURS

En 2002, il conçoit et met en scène Piaf, l’Ombre de la Rue, spectacle créé à Paris (Théâtre du Renard), repris à Avignon et depuis en tournée dans toute la France (plus de 300 représentations entre 2002 et 2008).

En 2003 il créé la Cie Air de Lune et met en scène La Mouette d’A. Tchekhov assisté par Marie Ballet au Théâtre du Soleil, dans le cadre de la première édition du Festival Premiers Pas Enfants de Troupes.

Depuis 2003, il dirige les Auditions Promotionnelles de l'École Claude Mathieu, spectacles construits sur mesure pour une sélection d’élèves sortants de l’école. C’est sous forme de stage intensif de 2 mois de répétitions et 3 semaines de jeu que se réalisent ces spectacles qui se veulent autrement qu’une vitrine de comédiens. Et jamais l’amour ne passera (spectacle autour des textes d’O. Von Horváth en 2003), C’est ainsi que les hommes vivent (spectacle autour des textes de B. Brecht en 2004), Partir où personne ne part (spectacle autour de l’univers dramatique américain d’auteurs contemporains en 2005), Bella Ciao (spectacle composé à partir du cinéma italien en 2006), À la vie, voilà ! (spectacle autour de textes de Noëlle Renaude en 2007), Personne ne sait qu’il neige en Afrique (spectacle autour de l’œuvre de B.M. Koltès en 2008), Le Suicidé de N. Erdman en 2009 et récemment Espoir ? d’après Kroum l’ectoplasme de H. Levin en 2010.

En 2004, il met en scène avec Marie Ballet Yerma de F. G. Lorca au Théâtre du Soleil (production Cie Air de Lune), spectacle dont il compose la musique. Il compose aussi la B.O. de Adèle a ses raisons de Jacques Hadjaje (Théâtre 13, Paris et Avignon, puis le Lucernaire en 2007).

Depuis 2005, il enseigne à l’École Claude Mathieu.

Il anime de nombreux ateliers au sein de L’Association Culturelle Saint-Michel de Picpus (élèves de collège et lycée).

En  2006, il met en scène Oncle Vania d’Anton Tchekhov au Théâtre de la Faisanderie à Chantilly (production Cie Air de Lune). Le spectacle est repris en 2007.

En 2007, il intervient au Conservatoire de Paris (CNSAD) en collaboration avec Wajdi Mouawad pour qui il compose et dirige la musique de Littoral.

En 2008, il met en scène avec Marie Ballet L’Opérette, un acte de L’Opérette Imaginaire de Valère Novarina au Théâtre de la Cité Internationale (production Cie Air de Lune). Coproduction La Comédie de Béthune / L’Onde à Vélizy-Villacoublay. Tournée en Roumanie (Juin 2008 au Festival international de Sibiu / Bucarest), au Théâtre l'Apostrophe de Cergy-Pontoise, au CDN de Dijon, au Théâtre de la Renaissance à Oullins, au Théâtre National de Toulouse Midi Pyrénées, au Phénix de Valenciennes, au Théâtre de Laval, à Cachan.

Depuis 2008, il intervient au CRR pour le Jeune Chœur de Paris dirigé par Laurence Équilbey, dans le cadre de cours d’interprétation pour des chanteurs lyriques.

En 2009, la Compagnie Air de Lune est conventionnée par le département de Seine-Saint-Denis. Jean Bellorini crée au TGP-CDN de Saint Denis une adaptation théâtrale pour deux voix du roman de Victor Hugo Les Misérables (production Cie Air de Lune). Ce spectacle sera repris en janvier 2010 au Théâtre National de Toulouse Midi Pyrénées et au TGP-CDN de Saint Denis.

Cette même année il met en scène un opéra bouffe d’Offenbach, Barbe Bleue (création en décembre 2009 à l’Opéra de Fribourg, tournée en Suisse, au Théâtre Musical de Besançon, à l’Opéra de Massy et en Belgique).

En 2010, il adapte avec Camille de La Guillonnière et met en scène Tempête sous un crâne, spectacle en deux époques d’après Les Misérables de Victor Hugo au Théâtre du Soleil (production Cie Air de Lune). Ce spectacle est repris en octobre au Théâtre du Soleil et actuellement en tournée (TNT, Festival du Val d’Oise, Théâtre de Cornouaille à Quimper, Scène nationale de Forbach, Le Channel à Calais, La Chaux de fond, Montpellier…).
En octobre il met en scène au Théâtre du Soleil En ce temps-là, l’amour… de et avec Gilles Ségal (production Cie Air de Lune).

En janvier 2012, Jean Bellorini crée au Théâtre National de Toulouse Midi Pyrénées Paroles Gelées d’après l’œuvre de François Rabelais, présenté en mars 2012 au TGP-CDN de Saint-Denis, puis en tournée dans plus de vingt-cinq lieux (production Théâtre National de Toulouse Midi Pyrénées/Cie Air de Lune).

La même année, il met en scène, à l’invitation de l’Académie du Festival Lyrique d’Aix-en-Provence, une Soirée Satie, qui tourne en France et en Belgique.

En juin 2013, Jean Bellorini met en scène Liliom de Ferenc Molnar, qui prend place dans une réelle fête foraine au Festival Le Printemps des Comédiens à Montpellier (production Cie Air de Lune).

En octobre 2013, Jean Bellorini dirige dix-huit comédiens et musiciens dans La Bonne Âme du Se-Tchouan de Bertolt Brecht, spectacle créé au Théâtre National de Toulouse Midi Pyrénées, présenté à l’Odéon-Théâtre de l’Europe, puis en tournée dans dix lieux (production Théâtre National de Toulouse Midi Pyrénées/Cie Air de Lune).

Jean Bellorini est artiste invité du Théâtre National de Toulouse Midi Pyrénées jusqu’à fin 2013.
La Compagnie Air de Lune est en résidence au TGP-CDN de Saint Denis jusqu’à fin 2013.

Le 1er janvier 2014, Jean Bellorini devient directeur du Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique national de Saint-Denis.

Jean Bellorini a reçu le prix Jean-Jacques Gautier 2012 de la SACD et le prix de la révélation théâtrale 2012 décerné par le syndicat de la critique. Paroles gelées a reçu le prix de la mise en scène au Palmarès du Théâtre 2013. En 2014, il reçoit le Molière du meilleur spectacle pour Paroles gelées et le Molière de la mise en scène à la fois pour Paroles gelées et La Bonne Âme du Se-Tchouan de Bertolt Brecht.
 

 

MISES EN SCÈNE

Piaf, l’ombre de la rue (créé au Théâtre du Renard) en 2002
La Mouette d’Anton Tchekhov (créé au Théâtre du Soleil) en 2003
Yerma de Federico Garcia Lorca (co-mis en scène avec Marie Ballet et créé au Théâtre du Soleil) en 2004
Oncle Vania d’Anton Tchekhov (créé au Théâtre de la Faisanderie à Chantilly) en 2006
L’Opérette un acte de l’Opérette imaginaire de Valère Novarina (co-mis en scène avec Marie Ballet et créé au Théâtre de la Cité Internationale) en 2008, en tournée en 2009
Tempête sous un crâne d’après Les Misérables de Victor Hugo (créé au TGP-CDN de Saint-Denis/Théâtre du Soleil/TNT de Toulouse) en 2010, en tournée jusqu’en 2015
Paroles Gelées d’après le Quart Livre de François Rabelais (créé au TNT de Toulouse/TGP-CDN de Saint-Denis) en 2012, en tournée jusqu’en 2015
Liliom de Ferenc Molnar (créé au Printemps des Comédiens) en 2013, en tournée jusqu’en 2016
La Bonne Âme du Se-Tchouan de Bertolt Brecht (créé au Théâtre National de Toulouse Midi Pyrénées/l’Odéon-Théâtre de l’Europe en 2013), en tournée jusqu’en 2016
Cupidon est malade de Pauline Sale (créé au Théâtre Am Stram Gram de Genève)
Un fils de notre temps d'Ödön von Horvath (créé au Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique natioanl de Saint-Denis), en tournée jusqu'en 2016
Moi je voudrais la mer d'après des texte de Jean-Pierre Siméon avec La Troupe éphémère (créé au Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique natioanl de Saint-Denis), mai 2015
Le Suicidé de Nikolai Erdman (création au Berliner Ensemble), février 2016
Antigone de Sophocle avec La Troupe éphémère (créé au Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique natioanl de Saint-Denis), mai 2016
Karamazov, d'après le roman Les Frères Karamazov de Fiodor Dostoïevski (créé au Festival d'Avignon), juillet 2016
La Cenerentola de Gioacchino Rossini (créé à l'Opéra de Lille), octobre 2016


CRÉATION LUMIÈRE
Trissotin ou les Femmes savantes, mis en scène par Macha Makeïeff (création aux Nuits de Fourvière), juin 2015

 

Auditions de la promotion sortante de l’École Claude Mathieu 

Partir où personne ne part, spectacle composé de textes tirés de l’univers dramatique américain (2005)
Bella Ciào spectacle composé à partir du cinéma italien (2006)
A la vie, voilà ! montage de textes de Noëlle Renaude (2007)
Personne ne sait qu’il neige en Afrique, montages de textes de Bernard Marie Koltès (2008)
Le Suicidé de N. Erdman (2009)
Espoir ? d’après Kroum l’ectoplasme de Hanokh Levin (2010)