Vous êtes ici

VANIA

théâtre

AVEC LA TROUPE DE LA COMÉDIE-FRANÇAISE

  • D'APRÈS ONCLE VANIA DE
    Anton Tchekhov
  • MISE EN SCÈNE ET SCÉNOGRAPHIE
    Julie Deliquet
  • AVEC LA TROUPE DE LA COMÉDIE-FRANÇAISE
© Serge Bloch
  • 13 Septembre 2017 - 16 Septembre 2017

Julie Deliquet, artiste associée, mène avec le collectif In Vitro un travail théâtral fondé sur l’improvisation et les thèmes de la filiation et de la transmission.
Présentés au TGP en 2014 et 2015, Des années 70 à nos jours… et Catherine et Christian retraçaient le parcours de trois générations, en mettant au centre celle des baby-boomers.
Invitée par la Comédie-Française, et renouant donc avec les textes, elle a immédiatement porté son choix sur Oncle Vania, dont le sujet et la construction s’inscrivaient dans le prolongement de sa recherche.
Sous-titrée « Scènes de la vie de campagne en quatre actes », la pièce se déroule dans la propriété dont s’occupent Sonia et son oncle Vania. Sérébriakov, professeur à la retraite, père de Sonia – née d’un premier mariage – et sa très belle épouse Éléna viennent y séjourner. Leur présence dérègle en quelques semaines la vie du domaine…

Julie Deliquet brouille les frontières du théâtre avec le réel. Elle affectionne la porosité entre la fiction et l’instant présent. Retouchant le texte original pour en accentuer l’universalité et la choralité, elle offre aux acteurs la liberté d’un plateau au centre d’un gradin bi-frontal, figurant la pièce commune de la maison, celle où l’on se retrouve pour les repas, les veillées et les adieux.
Ce faisant, elle favorise l’apparition d’un monde si proche, si familier qu’on ne peut s’empêcher de le reconnaître et de se prendre à l’aimer. Les acteurs de la Comédie-Française sont corps et âme avec ces personnages perdus, sensibles, drôles et désespérés.
Entre légèreté et gravité, ils semblent s’abandonner à vivre, et c’est là la force de leur art.


VANIA :

Oh mon Dieu… j’ai quarante-cinq ans.
Si je vis, par exemple, jusqu’à soixante ans, il me reste encore quinze ans. C’est long !
Qu’est-ce que je vais faire, comment les remplir ?

Anton Tchekhov, Oncle Vania

Avec Florence Viala, Laurent Stocker, Hervé Pierre, Stéphane Varupenne, Noam Morgenstern, Anna Cervinka, Dominique Blanc

Traduction Tonia Galievsky, Bruno Sermonne | Costume Julie Scobeltzine | Lumière Jean-Pierre Michel, Laura Sueur | Musique originale Mathieu Boccaren | Collaboration artistique Julie André | Assistanat à la scénographie Laura Sueur

Production Comédie-Française / Théâtre du Vieux-Colombier.

"Poussés dans leurs retranchements, cultivant l'émotion pure, la spontanéité et le parlé cru, les acteurs se montrent à leur meilleur." LES ÉCHOS - Philippe Chevilley 

"Le revoilà, ce Vania qui est un des sommets de l'art tchékhovien, dans la version magnifique que signe la metteuse en scène Julie Deliquet : un Vania on ne peut plus vif et vivant, et qui, à la fin, vous serre le coeur, comme la vie même quand elle se révèle dans la nudité des espoirs déçus et des moments gâchés." LE MONDE - Fabienne Darge

"Julie Deliquet insuffle une jeunesse nouvelle à cette tragique histoire de solitudes et d'échecs, de génération sacrifiée, aussi, au seuil d'un monde à naître." TÉLÉRAMA - Fabienne Pascaud

"Une touche de tendresse humaine qui fait miracle." LE FIGARO - Philippe Tesson

"Poussés dans leurs retranchements, cultivant l'émotion pure, la spontanéité et le parlé cru, les acteurs se montrent à leur meilleur." LES ÉCHOS - Philippe Chevilley 

"Le revoilà, ce Vania qui est un des sommets de l'art tchékhovien, dans la version magnifique que signe la metteuse en scène Julie Deliquet : un Vania on ne peut plus vif et vivant, et qui, à la fin, vous serre le coeur, comme la vie même quand elle se révèle dans la nudité des espoirs déçus et des moments gâchés." LE MONDE - Fabienne Darge

"Julie Deliquet insuffle une jeunesse nouvelle à cette tragique histoire de solitudes et d'échecs, de génération sacrifiée, aussi, au seuil d'un monde à naître." TÉLÉRAMA - Fabienne Pascaud

"Une touche de tendresse humaine qui fait miracle." LE FIGARO - Philippe Tesson

"Poussés dans leurs retranchements, cultivant l'émotion pure, la spontanéité et le parlé cru, les acteurs se montrent à leur meilleur." LES ÉCHOS - Philippe Chevilley 

"Le revoilà, ce Vania qui est un des sommets de l'art tchékhovien, dans la version magnifique que signe la metteuse en scène Julie Deliquet : un Vania on ne peut plus vif et vivant, et qui, à la fin, vous serre le coeur, comme la vie même quand elle se révèle dans la nudité des espoirs déçus et des moments gâchés." LE MONDE - Fabienne Darge

"Julie Deliquet insuffle une jeunesse nouvelle à cette tragique histoire de solitudes et d'échecs, de génération sacrifiée, aussi, au seuil d'un monde à naître." TÉLÉRAMA - Fabienne Pascaud

"Une touche de tendresse humaine qui fait miracle." LE FIGARO - Philippe Tesson

"Poussés dans leurs retranchements, cultivant l'émotion pure, la spontanéité et le parlé cru, les acteurs se montrent à leur meilleur." LES ÉCHOS - Philippe Chevilley 

"Le revoilà, ce Vania qui est un des sommets de l'art tchékhovien, dans la version magnifique que signe la metteuse en scène Julie Deliquet : un Vania on ne peut plus vif et vivant, et qui, à la fin, vous serre le coeur, comme la vie même quand elle se révèle dans la nudité des espoirs déçus et des moments gâchés." LE MONDE - Fabienne Darge

"Julie Deliquet insuffle une jeunesse nouvelle à cette tragique histoire de solitudes et d'échecs, de génération sacrifiée, aussi, au seuil d'un monde à naître." TÉLÉRAMA - Fabienne Pascaud

"Une touche de tendresse humaine qui fait miracle." LE FIGARO - Philippe Tesson

"Poussés dans leurs retranchements, cultivant l'émotion pure, la spontanéité et le parlé cru, les acteurs se montrent à leur meilleur." LES ÉCHOS - Philippe Chevilley 

"Le revoilà, ce Vania qui est un des sommets de l'art tchékhovien, dans la version magnifique que signe la metteuse en scène Julie Deliquet : un Vania on ne peut plus vif et vivant, et qui, à la fin, vous serre le coeur, comme la vie même quand elle se révèle dans la nudité des espoirs déçus et des moments gâchés." LE MONDE - Fabienne Darge

"Julie Deliquet insuffle une jeunesse nouvelle à cette tragique histoire de solitudes et d'échecs, de génération sacrifiée, aussi, au seuil d'un monde à naître." TÉLÉRAMA - Fabienne Pascaud

"Une touche de tendresse humaine qui fait miracle." LE FIGARO - Philippe Tesson

"Poussés dans leurs retranchements, cultivant l'émotion pure, la spontanéité et le parlé cru, les acteurs se montrent à leur meilleur." LES ÉCHOS - Philippe Chevilley 

"Le revoilà, ce Vania qui est un des sommets de l'art tchékhovien, dans la version magnifique que signe la metteuse en scène Julie Deliquet : un Vania on ne peut plus vif et vivant, et qui, à la fin, vous serre le coeur, comme la vie même quand elle se révèle dans la nudité des espoirs déçus et des moments gâchés." LE MONDE - Fabienne Darge

"Julie Deliquet insuffle une jeunesse nouvelle à cette tragique histoire de solitudes et d'échecs, de génération sacrifiée, aussi, au seuil d'un monde à naître." TÉLÉRAMA - Fabienne Pascaud

"Une touche de tendresse humaine qui fait miracle." LE FIGARO - Philippe Tesson

"Poussés dans leurs retranchements, cultivant l'émotion pure, la spontanéité et le parlé cru, les acteurs se montrent à leur meilleur." LES ÉCHOS - Philippe Chevilley 

"Le revoilà, ce Vania qui est un des sommets de l'art tchékhovien, dans la version magnifique que signe la metteuse en scène Julie Deliquet : un Vania on ne peut plus vif et vivant, et qui, à la fin, vous serre le coeur, comme la vie même quand elle se révèle dans la nudité des espoirs déçus et des moments gâchés." LE MONDE - Fabienne Darge

"Julie Deliquet insuffle une jeunesse nouvelle à cette tragique histoire de solitudes et d'échecs, de génération sacrifiée, aussi, au seuil d'un monde à naître." TÉLÉRAMA - Fabienne Pascaud

"Une touche de tendresse humaine qui fait miracle." LE FIGARO - Philippe Tesson