Vous êtes ici

LET ME TRY

théâtre
  • D'APRÈS LE JOURNAL (1915-1941) DE
    Virginia Woolf
  • ADAPTATION ET MISE EN SCÈNE
    Isabelle Lafon
© Serge Bloch
  • 7 Mars 2018 - 25 Mars 2018

Let Me Try est adapté du Journal de Virginia Woolf, écrit entre 1915 et 1941.

Le destin à la fois mondain et tragique de l’écrivaine altère bien souvent la perception que l’on a de son œuvre. Derrière la bourgeoise émancipée de la haute société londonienne, derrière la malade qui se suicidera par noyade se dresse l’une des plus grandes femmes de lettres du XXe siècle. Une auteure dont la vision acérée des moeurs de son époque s’exprime dans une langue nouvelle, diffractée, capable de rendre audibles les voix intérieures, les rêveries, sans aucune mièvrerie.

Dans son journal, oeuvre drôle, débordante, surprenante, Woolf décrit sans relâche ses amis, retranscrit sur le vif des pans entiers de conversations, comme une peintre esquisserait un croquis. Elle passe d’un registre à l’autre : réflexions bouleversantes sur l’écriture, descriptions à fleur de peau de personnes, d’événements ; interrogations sur ses amitiés, ses amours, la politique, ses colères, ses peurs, ses enthousiasmes… Il y a très peu de passages sur sa « folie ». Traverser au plus profond sa propre intimité ne signifie pas s’appesantir sur ses états d’âme.

Après la poétesse russe Anna Akhmatova, Isabelle Lafon choisit de mettre en lumière une autre « insoumise ». Avec Marie Piemontese et Johanna Korthals Altes, telles des archéologues de l’âme, elles partent à la rencontre de Virginia. Évoluant au milieu de liasses de papier, elles fouillent et exhument les mots. La clarté de leur jeu, dépouillé de tout artifice, rend à Woolf un hommage d’une sincérité profonde. On la voit apparaître, magnifique de liberté et d’intelligence.

Quelquefois, il me semble avoir déjà vécu deux cent cinquante ans et à d’autres moments,
je me crois encore la plus jeune de l’autobus.

Virginia Woolf, Journal
 

Avec Johanna Korthals Altes, Isabelle Lafon, Marie Piemontese

Traduction Micha Venaille | Lumière Marion Hewlett en collaboration avec Patrice Lechevallier | Costumes Agathe Mélinand et Nathalie Trouvé | Assistanat à la mise en scène Marion Canelas

Production compagnie Les Merveilleuses Production déléguée MC2 : Grenoble Coproduction MC2 : Grenoble, La Colline – Théâtre national, Théâtre national de Toulouse Midi-Pyrénées Avec le soutien de l’ADAMI Le spectacle bénéficie du dispositif d’accompagnement d’ARCADI. La compagnie Les Merveilleuses est conventionnée par le ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Île-de-France).

autour du spectacle

  • sam 10 mar 19:00
  • dim 11 mar 14:30
  • dim 18 mar 14:30

Les femmes de lettres

  • dim 18 mar 17:00

modérée par Anne-Laure Benharrosh à l’issue de la représentation