Vous êtes ici

Les Rues n’appartiennent en principe à personne

  • D’APRÈS
    'Espèces d’espaces' de Georges Perec et des témoignages d’habitants
  • MISE EN SCÈNE
    Lola Naymark
déambulation, théâtre
Les Rues n’appartiennent en principe... © Serge Bloch
  • 8 Juillet 2019 - 19 Juillet 2019
  • 6 Juin 2020 - 14 Juin 2020
à Avignon à 17h, 17h20 et 17h40 - Relâche le 14 juillet 2019, en déambulation à Saint-Denis les 6, 7, 13 et 14 juin 2020 - Départ du TGP à 11h, 15h, 17h
Durée
50 min à Avignon - 1h30 à Saint-Denis

Hors les murs

8 Juillet 2019 - 19 Juillet 2019
à Avignon à 17h, 17h20 et 17h40 - Relâche le 14 juillet 2019

durée 
50 min à Avignon

Voici une proposition singulière, construite à partir du désir d’aller à la rencontre d’habitants de différentes villes et de les interroger sur leur rapport à l’urbain.

En s’inspirant d’Espèces d’espaces de Georges Perec, Lola Naymark questionne le lien intime et sensible qui fait de tous les citadins des acteurs de l’espace public. Dans chacune de ces aventures, quatre personnes sont interrogées, faisant part de leurs sensations liées à un trajet quotidien.
Chacune parle de la rue poétique, de la rue politique. Chacune apporte sa réponse à la question: à qui la rue appartient-elle ?
Mélanie Péclat met alors en son ces témoignages, créant ainsi une déambulation dont chaque «spectateur», muni d’un casque, va faire l’expérience en marchant.

Après Avignon, dans le cadre de La belle scène saint-denis 2019, Les rues n’appartiennent en principe à personne explorera la Seine-Saint-Denis, proposant deux déambulations dans deux villes distinctes. 

Observer la rue, de temps en temps, peut-être avec un souci un peu systématique. S’appliquer. Prendre son temps.

Georges Perec, Espèces d’espaces 

Mise en son Mélanie Péclat  | Scénographie Benjamin Moreau

Espèces d’espaces est publié aux éditions Galilée.