Partager   Delicious   linkedIn     twitter

LA GÉOGRAPHIE DU DANGER

d’après hamid skif

compagnie chorégraphique hors série

direction artistique hamid ben mahi

avec hamid ben mahi


La Géographie du danger, court roman de Hamid Skif, est un cri. Celui d’un être humain qui lutte pour sa survie. En parvenant à sortir de son pays natal, il scelle son destin d’immigré clandestin en Europe. Barrière de la langue, fossés de préjugés, des murs se dressent, qui le cloîtrent dans l’isolement de sa condition, aussi définitivement que les frontières étroites de sa chambre de bonne.
Sensible aux questions de l’origine et de l’identité, déjà abordées dans Chronic(s), Sekel et Faut qu’on parle !, Hamid Ben Mahi, chorégraphe et danseur hip-hop, donne voix et corps à cet anonyme. La danse fait voler en éclats les limites de son monde confiné et ouvre sur les rêves du passé, un espoir d’avenir, ou… la folie.

son benjamin jaussaud
scénographie camille duchemin
lumière antoine auger
assistant mise en scène hassan razak

la géographie du danger est parue aux éditions naïve.

production Compagnie HORS SERIE, en coproduction avec l’Office Artistique Régional d’Aquitaine (OARA), le Centre Chorégraphique National de La Rochelle / Poitou-Charentes, Kader Attou / Cie Accrorap dans le cadre d’une résidence en partage, et le Théâtre Louis Aragon – scène conventionnée pour la danse à Tremblay-en-France ; avec le soutien de La Place des Arts de Montréal (Québec-Canada). L’ensemble de cette recherche est soutenu par la Caisse des Dépôts et Consignations.

 

 

LABORATOIRE N°11 – Rencontres d’artistes

Compagnie Chorégraphique Hors série
Direction artistique Hamid Ben Mahi



© DR. / Labo le 11 février 2010
à l’Université Paris Xlll
..
Qu’est ce qu’un laboratoire ?

Les artistes professionnels ont aujourd’hui très peu l’occasion de se rencontrer.
Ce laboratoire de recherche se veut une courte pause dans le parcours d’artistes aux talents reconnus - le temps d’échanger, de croiser des expériences. Le temps de «jouer» ensemble, de rencontrer des publics nouveaux, en sortant des circuits habituels de production. Réunis autour d’Hamid Ben Mahi, cinq artistes (Roger Biwandu - batterie, Souleymane Diamanka - slam,  Arnaud Méthivier – accordéon, Beñat Achiary – chant, Hassan Razak – percussion corporelle) participeront à ce laboratoire. S’essayant à danser et jouer ensemble la journée, ils proposeront chaque jour une restitution publique à de petits groupes de spectateurs dans différents lieux de la ville de Saint-Denis.

Hamid Ben Mahi - Chorégraphe / Danseur