Vous êtes ici

TROIS

théâtre
création

PRÉCÉDÉ DE UN ET DEUX

  • TEXTE ET MISE EN SCÈNE
    Mani Soleymanlou avec la collaboration des interprètes
  • 23 Mars 2017 - 31 Mars 2017
 © Serge BLOCH
Trois - Mani Soleymanlou
Trois - Mani Soleymanlou

Un. Mani s’interroge sur son identité. Quelle place prennent ses origines iraniennes ? Comment parler d’un pays et d’une culture qui ne sont que des souvenirs ?
Deux. Mani et Manu se découvrent un point commun : ils sont différents. Il se pourrait que les questions de Mani soient partagées par d’autres. Combien d’autres ?
Trois. Quarante citoyens et citoyennes québécois retracent les cheminements singuliers qui les ont conduits à former une même société. Mani entend une identité collective résonner avec son cas particulier.

Interprète, auteur, metteur en scène, Mani Soleymanlou crée seul le spectacle Un en 2012. Iranien habitant Montréal, il ne se départit pas de l’humour pour confronter sa réalité à celle des habitants de son pays d’origine, alors en plein soulèvement. En 2013, il renverse et élargit tout à la fois ce qu’il avait bâti dans Un : il invite l’Autre, un autre, un Canadien « de souche », à créer Deux avec lui. En 2014, Mani Soleymanlou se laisse dépasser par sa propre création : quarante interprètes sont maintenant sur la scène et reprennent à leur compte ses questions sur l’identité.
2017 est une nouvelle étape dans cette saga théâtrale des origines puisque Mani Soleymanlou présente ici Un, Deux et la re-création de Trois avec quatre acteurs québécois et trente-quatre acteurs français. À l’heure où la représentation de la diversité de notre société fait tant débat, où la tentation du repli communautaire est si forte, nul doute que ces quarante-là auront matière à rencontre et à échanges. On peut présager que quel que soit le résultat de cette alchimie, la dérision en fera partie, car Mani Soleymanlou le sait, elle empêche l’amertume mais pas la lucidité.

Le temps passe. Le stress augmente, je ne me sens pas très bien, je me demande ce qui m’a poussé à faire un spectacle sur moi, sur l’identité, l’immigration. Le stress devient insupportable, je capote et là, juste au moment où je m’apprête à laisser tomber le projet, une voix se fait entendre. Trop tard. Place au théâtre…

Mani Soleymanlou, Trois

Avec Mani Soleymanlou, Emmanuel Schwartz et les interprètes québécois et français : Gustave Akakpo, Jean Alibert, Loïc Bernard-Chabrier, Nil Bosca, Emmanuel de Chavigny, Marguerite Bourgoin, Marco Collin, Anissa Daaou, Geoffrey Dahm, Judith Davis, Noémie Durantou Reilhac, Slim El Hedli, Jean-Baptiste Foubert, Didier Girauldon, Nina Klinkhamer, Jocelyn Lagarrigue, Constance Larrieu, Denis Lavalou, Dominique Leclerc, Julien Lewkowicz, Maïka Louakairim, Agathe Maneray, Jean-Moïse Martin, Matthieu Mintz, David Nguyen, Karine Pedurand, Néphélie Peingnez, Samira Sedira, Lætitia Somé, Elkahna Talbi, Kevin Tussidor, Frankie Wallach, Miléna Wendt, Hichem Yacoubi

Assistanat à la mise en scène et régie Jean Gaudreau | Lumière Erwann Bernard | Son Larsen Lupin I Soutien dramaturgique Gustave Akakpo

Production Orange Noyée Production déléguée pour la France Théâtre National de Chaillot Coproduction Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique national de Saint-Denis, Le Tarmac - La scène internationale francophone. Trois a été créé à Montréal par Orange Noyée en coproduction avec le Centre du Théâtre d’Aujourd’hui et le Festival TransAmériques. Avec le soutien du Conseil des arts et lettres du Québec, du Conseil des Arts du Canada, du Ministère de la Culture et de la Communication français , de la Commission international des théâtres francophones, et de la Délégation générale du Québec à Paris. Remerciements à l’École du Jeu, Delphine Eliet et Jonathan Chelim-Pawilowski
Trois - Mani Soleymanlou

"Dans sa géniale trilogie, le Québécois d’origine iranienne Mani Soleymanlou s’empare avec humour et audace du guêpier identitaire." AnaIs Heluin - La Terrasse

"L’instrumentalisation politique de la question identitaire a transformé cette quête humaine en un terrain miné, mais nous l’arpentons avec dérision et humour." Mani Soleymanlou, entretien avec Agnès Santi - La Terrasse

"Mani Soleymanlou a réécrit Trois avec un questionnaire, des chaises (beaucoup) et une bande d’acteurs déchainés. La quête de son identité devient une quête de l’humanité tout entière." Anaïs Viand - Les 5 Pièces

"Ce spectacle, en plus d'être drôle et intelligent, est un formidable pied de nez aux identitaires de tous poils. C'est dire s'il est salutaire." Benoît Lagarrigue - Le Journal de Saint-Denis

"J’espère que ça sensibilise les gens de voir toutes ces personnes qui s’expriment, quelle que soit leur couleur de peau, leur origine sociale, de voir qu’ils parlent de choses différentes avec leur vécu. Il y a des gens qui ont eu des difficultés dans leur vie, d’autres moins. Mais finalement, on était tous d’accord les uns avec les autres. Et ça, ça m’a fait du bien." Emmanuel de Chavigny, entretien avec Constance Bloch - Le Magazine de Seine-Saint-Denis

"C'est un vent frais venu du Québec: Mani Soleymanlou, né en Iran, dynamite les clichés sur l'identité en trois pièces pleines de verve." AFP

"Dans sa géniale trilogie, le Québécois d’origine iranienne Mani Soleymanlou s’empare avec humour et audace du guêpier identitaire." AnaIs Heluin - La Terrasse

"L’instrumentalisation politique de la question identitaire a transformé cette quête humaine en un terrain miné, mais nous l’arpentons avec dérision et humour." Mani Soleymanlou, entretien avec Agnès Santi - La Terrasse

"Mani Soleymanlou a réécrit Trois avec un questionnaire, des chaises (beaucoup) et une bande d’acteurs déchainés. La quête de son identité devient une quête de l’humanité tout entière." Anaïs Viand - Les 5 Pièces

"Ce spectacle, en plus d'être drôle et intelligent, est un formidable pied de nez aux identitaires de tous poils. C'est dire s'il est salutaire." Benoît Lagarrigue - Le Journal de Saint-Denis

"J’espère que ça sensibilise les gens de voir toutes ces personnes qui s’expriment, quelle que soit leur couleur de peau, leur origine sociale, de voir qu’ils parlent de choses différentes avec leur vécu. Il y a des gens qui ont eu des difficultés dans leur vie, d’autres moins. Mais finalement, on était tous d’accord les uns avec les autres. Et ça, ça m’a fait du bien." Emmanuel de Chavigny, entretien avec Constance Bloch - Le Magazine de Seine-Saint-Denis

"C'est un vent frais venu du Québec: Mani Soleymanlou, né en Iran, dynamite les clichés sur l'identité en trois pièces pleines de verve." AFP

"Dans sa géniale trilogie, le Québécois d’origine iranienne Mani Soleymanlou s’empare avec humour et audace du guêpier identitaire." AnaIs Heluin - La Terrasse

"L’instrumentalisation politique de la question identitaire a transformé cette quête humaine en un terrain miné, mais nous l’arpentons avec dérision et humour." Mani Soleymanlou, entretien avec Agnès Santi - La Terrasse

"Mani Soleymanlou a réécrit Trois avec un questionnaire, des chaises (beaucoup) et une bande d’acteurs déchainés. La quête de son identité devient une quête de l’humanité tout entière." Anaïs Viand - Les 5 Pièces

"Ce spectacle, en plus d'être drôle et intelligent, est un formidable pied de nez aux identitaires de tous poils. C'est dire s'il est salutaire." Benoît Lagarrigue - Le Journal de Saint-Denis

"J’espère que ça sensibilise les gens de voir toutes ces personnes qui s’expriment, quelle que soit leur couleur de peau, leur origine sociale, de voir qu’ils parlent de choses différentes avec leur vécu. Il y a des gens qui ont eu des difficultés dans leur vie, d’autres moins. Mais finalement, on était tous d’accord les uns avec les autres. Et ça, ça m’a fait du bien." Emmanuel de Chavigny, entretien avec Constance Bloch - Le Magazine de Seine-Saint-Denis

"C'est un vent frais venu du Québec: Mani Soleymanlou, né en Iran, dynamite les clichés sur l'identité en trois pièces pleines de verve." AFP

"Dans sa géniale trilogie, le Québécois d’origine iranienne Mani Soleymanlou s’empare avec humour et audace du guêpier identitaire." AnaIs Heluin - La Terrasse

"L’instrumentalisation politique de la question identitaire a transformé cette quête humaine en un terrain miné, mais nous l’arpentons avec dérision et humour." Mani Soleymanlou, entretien avec Agnès Santi - La Terrasse

"Mani Soleymanlou a réécrit Trois avec un questionnaire, des chaises (beaucoup) et une bande d’acteurs déchainés. La quête de son identité devient une quête de l’humanité tout entière." Anaïs Viand - Les 5 Pièces

"Ce spectacle, en plus d'être drôle et intelligent, est un formidable pied de nez aux identitaires de tous poils. C'est dire s'il est salutaire." Benoît Lagarrigue - Le Journal de Saint-Denis

"J’espère que ça sensibilise les gens de voir toutes ces personnes qui s’expriment, quelle que soit leur couleur de peau, leur origine sociale, de voir qu’ils parlent de choses différentes avec leur vécu. Il y a des gens qui ont eu des difficultés dans leur vie, d’autres moins. Mais finalement, on était tous d’accord les uns avec les autres. Et ça, ça m’a fait du bien." Emmanuel de Chavigny, entretien avec Constance Bloch - Le Magazine de Seine-Saint-Denis

"C'est un vent frais venu du Québec: Mani Soleymanlou, né en Iran, dynamite les clichés sur l'identité en trois pièces pleines de verve." AFP

"Dans sa géniale trilogie, le Québécois d’origine iranienne Mani Soleymanlou s’empare avec humour et audace du guêpier identitaire." AnaIs Heluin - La Terrasse

"L’instrumentalisation politique de la question identitaire a transformé cette quête humaine en un terrain miné, mais nous l’arpentons avec dérision et humour." Mani Soleymanlou, entretien avec Agnès Santi - La Terrasse

"Mani Soleymanlou a réécrit Trois avec un questionnaire, des chaises (beaucoup) et une bande d’acteurs déchainés. La quête de son identité devient une quête de l’humanité tout entière." Anaïs Viand - Les 5 Pièces

"Ce spectacle, en plus d'être drôle et intelligent, est un formidable pied de nez aux identitaires de tous poils. C'est dire s'il est salutaire." Benoît Lagarrigue - Le Journal de Saint-Denis

"J’espère que ça sensibilise les gens de voir toutes ces personnes qui s’expriment, quelle que soit leur couleur de peau, leur origine sociale, de voir qu’ils parlent de choses différentes avec leur vécu. Il y a des gens qui ont eu des difficultés dans leur vie, d’autres moins. Mais finalement, on était tous d’accord les uns avec les autres. Et ça, ça m’a fait du bien." Emmanuel de Chavigny, entretien avec Constance Bloch - Le Magazine de Seine-Saint-Denis

"C'est un vent frais venu du Québec: Mani Soleymanlou, né en Iran, dynamite les clichés sur l'identité en trois pièces pleines de verve." AFP

"Dans sa géniale trilogie, le Québécois d’origine iranienne Mani Soleymanlou s’empare avec humour et audace du guêpier identitaire." AnaIs Heluin - La Terrasse

"L’instrumentalisation politique de la question identitaire a transformé cette quête humaine en un terrain miné, mais nous l’arpentons avec dérision et humour." Mani Soleymanlou, entretien avec Agnès Santi - La Terrasse

"Mani Soleymanlou a réécrit Trois avec un questionnaire, des chaises (beaucoup) et une bande d’acteurs déchainés. La quête de son identité devient une quête de l’humanité tout entière." Anaïs Viand - Les 5 Pièces

"Ce spectacle, en plus d'être drôle et intelligent, est un formidable pied de nez aux identitaires de tous poils. C'est dire s'il est salutaire." Benoît Lagarrigue - Le Journal de Saint-Denis

"J’espère que ça sensibilise les gens de voir toutes ces personnes qui s’expriment, quelle que soit leur couleur de peau, leur origine sociale, de voir qu’ils parlent de choses différentes avec leur vécu. Il y a des gens qui ont eu des difficultés dans leur vie, d’autres moins. Mais finalement, on était tous d’accord les uns avec les autres. Et ça, ça m’a fait du bien." Emmanuel de Chavigny, entretien avec Constance Bloch - Le Magazine de Seine-Saint-Denis

"C'est un vent frais venu du Québec: Mani Soleymanlou, né en Iran, dynamite les clichés sur l'identité en trois pièces pleines de verve." AFP