Vous êtes ici

Julie Deliquet

Julie Deliquet © B. Cruveiller

Elève au Conservatoire de Montpellier puis à l’École du Studio Théâtre d’Asnières, elle intègre la compagnie Jean-­Louis Martin-Barbaz. Parallèlement elle co-­fonde la compagnie Tais toi Ma Langue, et crée Calliope et Cyclopia.
Elle poursuit sa formation pendant deux ans à l’École Internationale Jacques Lecoq et monte L’homosexuel ou la difficulté de s’exprimer de Copi. Elle travaille depuis sa création avec la compagnie Le Laabo et joue dans le spectacle Hold On mis en scène par Anne Astolfe, créé en 2011 au Théâtre de l’Onde puis en tournée.
Elle crée le collectif In Vitro en 2009 (après avoir monté Amorphe, présenté sous forme de maquette au théâtre Romain Rolland de Villejuif) et présente Derniers remords avant l’oubli de Jean-­Luc Lagarce dans le cadre du concours jeunes metteurs en scène 2009 du Théâtre 13, elle y reçoit le prix du public.
Ce spectacle sera joué au Lavoir Moderne Parisien, au Studio Théâtre d’Asnières, au Théâtre Mouffetard, au Théâtre de Vanves, puis en tournée. Elle est accueillie en résidence au Théâtre de Vanves (scène conventionnée pour la Danse) pour y créer La Noce de Brecht. Spectacle repris au Festival Impatiences, au 104, en 2013.
En 2012 le collectif travaille sur une maquette de leur future création Nous sommes seuls maintenant qui sera présentée en triptyque au Théâtre de Vanves ainsi qu’au festival Artdanthé en 2013, associée aux deux précédents spectacles. Nous sommes seuls maintenant sera créé en novembre 2013 au Théâtre Romain Rolland de Villejuif, puis repris à la Ferme du Buisson, au Théâtre de Vanves, à la Comédie de Valence, au festival Artdanthé ainsi qu’au Théâtre Gérard Philipe de Champigny-­sur­‐Marne. Elle enseigne depuis janvier 2010 à La Fabrique, école d’art dramatique de Champigny-­sur­‐Marne.
Elle est artiste associée au Théâtre Gérard Philipe, Centre dramatique national de Saint-­Denis. Dans ce cadre, avec le Festival d’Automne à Paris, elle a présenté en octobre 2014 le triptyque Des années 70 à nos jours. Elle prépare, pour 2015, une création collective intitulée Catherine et Christian. Le Collectif In Vitro est soutenu par le Département de la Seine-­Saint-Denis, dans le cadre d’une résidence artistique sur le territoire.