Vous êtes ici

IMPASSE DES ANGES

théâtre
  • TEXTE ET MISE EN SCÈNE
    Alain Gautré
 © Serge BLOCH
  • 7 Janvier 2016 - 23 Janvier 2016
Impasse des anges - Teaser
Impasse des anges - Teaser

« L’amour fait ça, toujours. Enfin, le sexe. Enfin, je veux dire, le corps. » Plus confuse que fusionnelle, la non-rencontre amoureuse que décline Alain Gautré dans « dix-huit tranches de vie à l’étal de l’amour » révèle la solitude des êtres humains quand le sexe est une marchandise. À la manière d’Arthur Schnitzler, l’auteur invente une ronde qui fait de chaque personnage le duettiste du suivant. Des couples se forment un instant, passent à l’acte, viennent de le faire ou s’y apprêtent, rivalisant en pathétique, en ridicule, en égarement. L’amour – ou les mots pour en parler – n’étant plus qu’un accessoire pour parvenir à un frisson bien dérisoire, aucune chaleur n’irrigue les contacts entre personnages. Désemparé, chacun se raccroche à l’injonction de jouir à tout prix et s’obstine à impressionner, dominer ou malmener pour se prouver qu’il vit encore.

Dans Impasse des anges, Alain Gautré, par ailleurs marionnettiste et clown, met en scène des corps qui portent le sexe comme un masque. L’humour, par le décalage, amplifie l’âpreté grinçante des dialogues : dans ce spectacle, seul le plateau sera nu. Voici la règle du jeu fictive : au débotté, on a confié la pièce à sept comédiens qui n’ont pour mission que de la jouer. Déboussolés, avec le peu de décor et de costumes dont ils disposent, ils construisent la représentation dans l’urgence. Leur maladresse calculée et leur décence infaillible travaillent en creux la crudité du propos. Au milieu du trop plein de chair, de sexe et de corps que contiennent les mots, l’incertitude fait ressurgir l’humain. Le théâtre est le lieu où avoir chaud ensemble, par la fièvre du rire.

 

L’amour avait bien dû exister un jour, ou du moins l’étreinte physique, seul moyen qu’a la chair d’espérer capter le peu qu’elle pourra jamais connaître de l’amour. 

William Faulkner (Si je t’oublie, Jérusalem)

Avec Jérémie Bédrune, Julien Cigana, Karyll Elgrichi, Florent Fichot, Blanche Leleu, Teddy Melis, Aurélie Messié

scénographie Alain Gautré et Orazio Trotta | lumière Orazio Trotta | son Sébastien Trouvé | costumes Catherine Oliveira | collaboration artistique Jérémie Bédrune | construction décor Alain Pinochet
Les décors on été réalisés par les ateliers de construction du théâtre de l’Union à Limoges.

• Coproduction Compagnie Tutti Troppo, Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique national de Saint-Denis. Avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Île-de-France), de Beaumarchais – SACD et la participation artistique du Jeune Théâtre national, en coréalisation avec le Théâtre de la Tempête.
Impasse des anges - Teaser

 « TGP le sexe et les anges » Benoît Lagarrigue - JSD

 « Disons-le d’entrée, c’est très bien joué et le directeur d’acteurs s’appuie sur des talents solides (...) » Armelle Héliot – Le Figaro

 « Alain Gautré, le metteur en scène, raconte cette «impasse» amoureuse à travers une savoureuse galerie de personnages, tous à la recherche de leur satisfaction (…) » Laura Thouny - Libération

« Entouré de comédiens talentueux, l’auteur-metteur en scène signe ici une belle réussite, celle d’un spectacle osé et drôle, où l’humour (noir) le dispute à la tendresse. » Élise Noiraud - Les 3 coups 

« Dans Impasse des anges, le sexe est cru, violent, pathétique, drôle parfois, mais jamais exhibitionniste. Presque une thérapie de groupe! » Têtu

« Alain Gautré réussit d’une main de maître, à parler du sexe dans tous ses états (…) » Bruno Deslot – Un fauteuil pour l’orchestre

 

 « TGP le sexe et les anges » Benoît Lagarrigue - JSD

 « Disons-le d’entrée, c’est très bien joué et le directeur d’acteurs s’appuie sur des talents solides (...) » Armelle Héliot – Le Figaro

 « Alain Gautré, le metteur en scène, raconte cette «impasse» amoureuse à travers une savoureuse galerie de personnages, tous à la recherche de leur satisfaction (…) » Laura Thouny - Libération

« Entouré de comédiens talentueux, l’auteur-metteur en scène signe ici une belle réussite, celle d’un spectacle osé et drôle, où l’humour (noir) le dispute à la tendresse. » Élise Noiraud - Les 3 coups 

« Dans Impasse des anges, le sexe est cru, violent, pathétique, drôle parfois, mais jamais exhibitionniste. Presque une thérapie de groupe! » Têtu

« Alain Gautré réussit d’une main de maître, à parler du sexe dans tous ses états (…) » Bruno Deslot – Un fauteuil pour l’orchestre

 

 « TGP le sexe et les anges » Benoît Lagarrigue - JSD

 « Disons-le d’entrée, c’est très bien joué et le directeur d’acteurs s’appuie sur des talents solides (...) » Armelle Héliot – Le Figaro

 « Alain Gautré, le metteur en scène, raconte cette «impasse» amoureuse à travers une savoureuse galerie de personnages, tous à la recherche de leur satisfaction (…) » Laura Thouny - Libération

« Entouré de comédiens talentueux, l’auteur-metteur en scène signe ici une belle réussite, celle d’un spectacle osé et drôle, où l’humour (noir) le dispute à la tendresse. » Élise Noiraud - Les 3 coups 

« Dans Impasse des anges, le sexe est cru, violent, pathétique, drôle parfois, mais jamais exhibitionniste. Presque une thérapie de groupe! » Têtu

« Alain Gautré réussit d’une main de maître, à parler du sexe dans tous ses états (…) » Bruno Deslot – Un fauteuil pour l’orchestre

 

 « TGP le sexe et les anges » Benoît Lagarrigue - JSD

 « Disons-le d’entrée, c’est très bien joué et le directeur d’acteurs s’appuie sur des talents solides (...) » Armelle Héliot – Le Figaro

 « Alain Gautré, le metteur en scène, raconte cette «impasse» amoureuse à travers une savoureuse galerie de personnages, tous à la recherche de leur satisfaction (…) » Laura Thouny - Libération

« Entouré de comédiens talentueux, l’auteur-metteur en scène signe ici une belle réussite, celle d’un spectacle osé et drôle, où l’humour (noir) le dispute à la tendresse. » Élise Noiraud - Les 3 coups 

« Dans Impasse des anges, le sexe est cru, violent, pathétique, drôle parfois, mais jamais exhibitionniste. Presque une thérapie de groupe! » Têtu

« Alain Gautré réussit d’une main de maître, à parler du sexe dans tous ses états (…) » Bruno Deslot – Un fauteuil pour l’orchestre

 

 « TGP le sexe et les anges » Benoît Lagarrigue - JSD

 « Disons-le d’entrée, c’est très bien joué et le directeur d’acteurs s’appuie sur des talents solides (...) » Armelle Héliot – Le Figaro

 « Alain Gautré, le metteur en scène, raconte cette «impasse» amoureuse à travers une savoureuse galerie de personnages, tous à la recherche de leur satisfaction (…) » Laura Thouny - Libération

« Entouré de comédiens talentueux, l’auteur-metteur en scène signe ici une belle réussite, celle d’un spectacle osé et drôle, où l’humour (noir) le dispute à la tendresse. » Élise Noiraud - Les 3 coups 

« Dans Impasse des anges, le sexe est cru, violent, pathétique, drôle parfois, mais jamais exhibitionniste. Presque une thérapie de groupe! » Têtu

« Alain Gautré réussit d’une main de maître, à parler du sexe dans tous ses états (…) » Bruno Deslot – Un fauteuil pour l’orchestre

 

 « TGP le sexe et les anges » Benoît Lagarrigue - JSD

 « Disons-le d’entrée, c’est très bien joué et le directeur d’acteurs s’appuie sur des talents solides (...) » Armelle Héliot – Le Figaro

 « Alain Gautré, le metteur en scène, raconte cette «impasse» amoureuse à travers une savoureuse galerie de personnages, tous à la recherche de leur satisfaction (…) » Laura Thouny - Libération

« Entouré de comédiens talentueux, l’auteur-metteur en scène signe ici une belle réussite, celle d’un spectacle osé et drôle, où l’humour (noir) le dispute à la tendresse. » Élise Noiraud - Les 3 coups 

« Dans Impasse des anges, le sexe est cru, violent, pathétique, drôle parfois, mais jamais exhibitionniste. Presque une thérapie de groupe! » Têtu

« Alain Gautré réussit d’une main de maître, à parler du sexe dans tous ses états (…) » Bruno Deslot – Un fauteuil pour l’orchestre

 

 « TGP le sexe et les anges » Benoît Lagarrigue - JSD

 « Disons-le d’entrée, c’est très bien joué et le directeur d’acteurs s’appuie sur des talents solides (...) » Armelle Héliot – Le Figaro

 « Alain Gautré, le metteur en scène, raconte cette «impasse» amoureuse à travers une savoureuse galerie de personnages, tous à la recherche de leur satisfaction (…) » Laura Thouny - Libération

« Entouré de comédiens talentueux, l’auteur-metteur en scène signe ici une belle réussite, celle d’un spectacle osé et drôle, où l’humour (noir) le dispute à la tendresse. » Élise Noiraud - Les 3 coups 

« Dans Impasse des anges, le sexe est cru, violent, pathétique, drôle parfois, mais jamais exhibitionniste. Presque une thérapie de groupe! » Têtu

« Alain Gautré réussit d’une main de maître, à parler du sexe dans tous ses états (…) » Bruno Deslot – Un fauteuil pour l’orchestre

 

 « TGP le sexe et les anges » Benoît Lagarrigue - JSD

 « Disons-le d’entrée, c’est très bien joué et le directeur d’acteurs s’appuie sur des talents solides (...) » Armelle Héliot – Le Figaro

 « Alain Gautré, le metteur en scène, raconte cette «impasse» amoureuse à travers une savoureuse galerie de personnages, tous à la recherche de leur satisfaction (…) » Laura Thouny - Libération

« Entouré de comédiens talentueux, l’auteur-metteur en scène signe ici une belle réussite, celle d’un spectacle osé et drôle, où l’humour (noir) le dispute à la tendresse. » Élise Noiraud - Les 3 coups 

« Dans Impasse des anges, le sexe est cru, violent, pathétique, drôle parfois, mais jamais exhibitionniste. Presque une thérapie de groupe! » Têtu

« Alain Gautré réussit d’une main de maître, à parler du sexe dans tous ses états (…) » Bruno Deslot – Un fauteuil pour l’orchestre

 

autour du spectacle

  • sam 16 jan 18:00

Samedi 16 janvier à 18h
Concert « en écho » pop-folie et électro-perruque, sur le parvis du théâtre. 

  • dim 17 jan 18:00