Vous êtes ici

COMMUNIQUÉ DU SYNDEAC - MARDI 1ER DÉCEMBRE 2015

Le TGP s'engage

Notre pays est profondément blessé.
Dans le deuil et la colère, il reste porteur d’avenir.

Les lieux d’art et de culture sont ouverts.
Bientôt les bureaux de vote le seront.

Un pays sortira des élections qui s’annoncent. Ce pays doit ressembler à ce qu’il y a de plus beau en nous : il doit ressembler au désir de générosité de liberté, de fraternité et de justice qui anime ses habitants, et en particulier sa jeunesse. C’est elle qui est d’abord blessée. Elle le sera plus gravement si le nouveau visage de notre pays est celui de la division et de la haine.
Le Front national ne doit pas diriger une seule région française. Il envahit déjà l’espace médiatique de sa rhétorique démagogue et populiste.
Les partis républicains ont une responsabilité déterminante.
Les forces progressistes doivent se regrouper pour faire barrage à la contamination. Les discours politiques ne peuvent se réduire à la sécurité et l’économie.
Chaque citoyen doit aussi prendre sa part de responsabilité par le vote.
Aucun combat n’est perdu d’avance, tout peut encore être mis en œuvre.

Le SYNDEAC
1er décembre 2015